FABRIQUÉ SUR MESURE

1) Dalle + faux plafond avec épaisseur

1
En présence d’un faux plafond, il faut installer une superstructure en acier, dotée de supportes d’angles pour la fixation à la dalle.
L’escalier ne peut pas être accroché sous le faux plafond parce que, en tant que vide, n’a pas la résistance suffisante à supporter le poids de l’escalier (plus le poids d’une personne).
Ça c’est la raison pour laquelle il y a les supports d’angles : ils permettent l’ancrage aux extrémitésde la dalle principale.
2
Le support d’angle de fixation de la structure est évidemment plus grand de la trémie (il doit être appuyé sur la dalle), pour cette raison l’escalier doit être obligatoirement installé avant de la pose du faux plafond.
Comme alternative, le faux plafond devra être démonté ou agrandi pour permettre le passage del’escalier.
Après l’installation de l’escalier, le faux plafond poudra être posé et sera appuyé sur le produit, en rendant le sous-plafond homogène.
34

 

2) Dalle avec épaisseur spéciale

En présence d’une dalle avec une épaisseur supérieure à 28 cm standard, il faut installer une « superstructure » en acier, qui permet de surmonter n’importe quelle dénivellation entre le sous- plafond et le plafond supérieur.
L’installation sera comme tous les escaliers standards, en levant l’escalier vers le haut à l’intérieur de la trémie.
5

 

3) Focus « Superstructure »

6
La présence d’une dalle avec une épaisseur supérieure à 28 cm (soit avec dalle principale soit avec un faux plafond) implique la  écessité de surmonter une dénivellation importante. La dénivellation est présente parce que l’escalier est toujours accroché aux charnières de la trappe : il ne peut pas être accroché plus en haut, parce que son ouverture totale serait impossible. Il s’ensuit que l’espace vide peut être surmonté seulement avec l’aide de marches intermédiaires, qui facilitent la montée et la descente.
À l’intérieur de la superstructure un numéro de marches intermédiaires égales aux contremarches présentes (30 cm selon la loi) sera installé. Pour faire un exemple, avec une épaisseur de la dalle de 90 cm, on a 3 contremarches et donc 2 marches intermédiaires. Pour raisons de sécurité les marches seront soudés à 2 barres diagonales. Les barres diagonales vont à occuper une espace (y) en termes
de longueur de la trémie (x+y), en laissant disponible pour la montée et la descente une espace inférieur (x). Ça parce que chaque marche intermédiaire a besoin de environ 10 cm pour pouvoir être soudé diagonalement.

Faisons un exemple pratique très commun :
Epaisseur totale de la dalle : 90 cm
Trémie : 100 x70
Contremarches nécessaires à l’intérieur de la trémie : 3
Marches intermédiaires : 2 (20 cm utilisé pour les barres diagonales)
Trémie utilisable : 80×70
Pendant la phase de devis, on calcule le modèle d’escalier idéal pour la nouvelle longueur disponible.

 

4) Focus fil-mur

6
L’installation d’un escalier toujours prévoit la présence de au moins 3 cm libres sur chaque côté du sous-plafond.
La présence d’un « fil-mur » signifie que au moins un coté de la dalle est la continuation naturelle du mur de la chambre : donc, le cadre de l’escalier n’aura pas l’espace nécessaire pour être appuyé.
Dans ce cas, il faut modifier la trémie, en fixant à cette côté un « espaceur » (n’importe quel matériel, mais il doit être porteur), qui fait 3 cm d’épaisseur. Il s’ensuit que la mesure de la trémie(longueur et largeur) sera plus courte de 3 cm.

ACI 3 200x100x5m
ACI 3 180x70x4.3m
ACI 4 130x70x3.7m
ACI 3 largeur largeur 70cm
LARGEUR 60cm - marche 25cmx10cm
Escalier mezzanine sur mesure
ACI 3 100x50x270
INSTALLATION DANS UN DÔME ISOLÉ
ÉTAPE SPÉCIALE: 24CM EST - 18CM PEDATA UTILE
ACI STANDARD TROIS ET QUATRE ÉCHELLE PEINTE BLANCHE "VERSION ÉLÉGANTE"

Design by Web Agency Milano - INVIDIAMARKETING - Privacy PolicyCookie Policy